Témoins de notre passé, les croix font partie de notre patrimoine, elles nous concernent tous, croyants ou non croyants.

A quoi servaient les croix  ?

Croix liées au culte des morts (croix de cimetière, mémoriales, épidémies ), croix de bornage ou de justice, délimitant un territoire laïque ou religieux, attachées parfois à des superstitions ou à des peurs ancestrales, comme les croix de sommet, de carrefour, de ponts ou de fontaines.

Ci-dessous explications en détails des croix (cliquer sur les titres pour aller directement au paragraphe désiré)

SOMMAIRE :

1 - Croix de carrefour

2 - Croix des Rogations et de processions

3 - Croix de limites

4 - Croix des villages et des cimetières

5 - Croix des ponts, des sommets, des sources et des fontaines

6 - Croix mémoriales

7 - Croix de mission

8 – Croix de dévotion ou de protection  

9 - Emplacement des croix (existantes ou disparues)


1 - Croix de carrefour

Les carrefours ont toujours fait l'objet d'une attention particulière. Les croix étaient une sorte de panneau indicateur. Et par temps de neige, la croix continue d'indiquer l’intersection. Elle rassure le voyageur.

2 - Croix des Rogations et de processions

Certaines croix de chemins servaient aussi aux processions, et notamment aux Rogations, fête aujourd'hui bien oubliée mais essentielle en milieu rural.

Les Rogations constituaient une fête liturgique s’échelonnant sur trois jours, du lundi au mercredi précédant l’Ascension. Curé en tête, la procession des paroissiens traversait le terroir de part en part, s’arrêtant aux croix pour bénir les prés et les champs. Chaque journée était consacrée, en principe, à la bénédiction d’un type particulier de culture : prés, champs, vignes ou quelque autre culture secondaire. Le but était évidemment de garantir, par des prières adéquates, la prospérité de la communauté villageoise en immunisant ses diverses productions contre les attaques des forces obscures. C’est pourquoi il importait aux paysans de disposer des croix aux endroits stratégiques, certes au bord des chemins, mais donnant sur les prés et les cultures.

3 - Croix de limites

La croix, comme le menhir avant elle, peut servir de borne. Entrée et sortie des villages sont normalement pourvues d'une croix, mais toutes les limites, religieuses ou profanes, pouvaient être ainsi matérialisées.

4 - Croix des villages et des cimetières

Chaque village  s'ouvre et se ferme par des croix,  mais les places sont également christianisées, ainsi que les cimetières. Les croix de cimetière étaient  la dernière station du défunt avant son ensevelissement.

5 - Croix des ponts, des sommets, des sources et des fontaines

Chaque point important du paysage fait l'objet d'une christianisation.

Les sommets ont parfois,  conservés une croix (Spontour). Le rôle de christianisation, de protection ou de  signal  est ici évident.

6 - Croix mémoriales

Un grand nombre de croix servent de témoins. C'est ainsi pour le lieu d'une mort brutale (Ex : commune de Latronche, mémorial de la famille Fournier de Soursac,au ieu-dit « La Croix longue »), ou au contraire d'un coup de chance.

7 - Croix de mission

Des prêtres missionnaires parcouraient les communes pour entretenir et stimuler la foi des fidèles et à la fin de leur mission ils érigeaient des croix pour signaler leur passage.

Lafage, Aussinanges, Claniac, La terrade, Brinchaud

8 – Croix de dévotion ou de protection

Ces croix étaient installées à la demande d’un propriétaire sur le mur d’une maison (ex : bâtiment rénové en haut du bourg). C’était la manifestation d’une grande dévotion mais aussi une demande de protection. Dans le même esprit on on trouve aussi des statuettes de la Vierge au dessus des portes d’entrée.


Les croix sur la commune de  Soursac


Fait par Soursac Informatique

© 2010 soursac-tourisme

9 - Emplacement des croix (existantes ou disparues)

Cliquer sur les photos pour les agrandir


1. Croix de Soursac  (fer forgé)  au chemin des tournadoux.

2. Croix (fer forgé) sur la place de l’église côté Est.  Peut-être l’emplacement de la croix de cimetière. Notez sur le plan de 1838 (cadastre napoléonien)  le cimetière à l’est de l’église. (voir carte).

3. Croix de carrefour en haut du bourg datée 1847 (fonte) .  Cette croix, très ouvragée, (style néo-gothique) représente en son pied une cathédrale avec deux tours et sur la porte d’entrée un bas relief peint en marron foncé montrant la descente du Christ de la croix.

4. Croix de Cimetière de Soursac (granite). Au fond de l’allée centrale    

5. Croix de pierre (croix de dévotion ou protection ?) sur le mur ouest (à environ 6-8 m de hauteur) de  la maison rénovée  en haut de bourg

6. Croix du bois du moulin (fonte) (sortie sud de Soursac en direction de Spontour)    

7. Aussinanges croix de mission en bois (refaite)    

8. Lafage croix de mission 1958 en bois et en très mauvais état. (croisement Lafage-Soursac)    

9. Croix de Durfort  en granite. Très belle croix « pattée » monolithique taillée dans un disque octogonal et dont le  fût est de forme pyramidale. Si le soleil est rasant on distingue bien le Christ en croix. Les pieds n’étant pas joints on peut supposer une croix très ancienne.  voir carte   

10. Spontour. Croix de sommet en fer qui domine le village.    

11. Spontour. Croix de cimetière    

        12. Spontour. Croix de  carrefour


13. La Croix Neuve en granite avant Autranges  (au niveau de la piste forestière)    

14. Claniac, croix de mission 1958 en bois (croisement nord Claniac/St Pantaléon de Lapleau)    

15. Croix de Merly en bois (au début du chemin qui descend sur la route Le Mons /pont de Cisterne)    

16. Croix de Cisterne en bois (croisement Cisterne/Merly)    

17. Croix de mission en bois de La Terrade (dans le virage sur la route La Terrade/Le Mons)    

18. Croix du Lougier  en bois, probablement croix de mission 1958 (dans le virage à la sortie du hameau en direction de La Terrade ; en très mauvais état)    

19 - Croix en bois dite « de St Martin » après le lieu-dit Brinchaud en descendant au pont de Lamirande (à la hauteur de l’ancien camp des ouvriers du Tunnel dont il reste les murs)

20. Dans une propriété privée une croix de dévotion en pierres dans un mur.    

       21. Croix en bois au Breuil. Carrefour avec le Puy long


        22. Croix du Mons (disparue ; était située au carrefour Le Mons-Merly)  

23. Croix de St Babet (disparue)

24. Croix de la Garenne (disparue, près de L’échamel)

25. Croix de Lafage (disparue)

26. Croix de Chalimont (disparue)

27. Croix de Soursac (croix de marché ?) sur la place devant l’église (disparue)

Nota : Eglise de Soursac (deux croix gravées dans la façade ouest, côté gauche et droit de l’entrée principale)

- A la chapelle de  Lamirande  (clé de voute de la façade) :  croix « fleurdelisée » en granite provenant de l’église engloutie de Nauzenac

Il n’est pas fait mention dans cet inventaire de certaines croix  existantes au faîte des toits.


Retour "Accueil"

NDLR : vos informations, remarques, corrections sont les bienvenues. Passez par la page « contact » pour les communiquer.

croix spontour chez betti (3).jpg