soursac 2017

© 2010 soursac-tourisme


Vendredi 18 août 2017, en soirée, la fête de Soursac est lancée avec un concours de belote sous chapiteau et d’une soirée dansante organisée par les jeunes à la salle des fêtes.

   

Samedi, à 17 h 30, la Chorale Harmonie démarrait à l’église son récital « Gospels » dans leurs belles et longues robes aux couleurs bleu roi et or.  Dès l’apparition des choristes par le fond de l’église sur la musique « Oh when the saints » une vague d’applaudissements est partie se faisant retourner les premiers rangs. Le succès a été immédiat et le public applaudissait chaleureusement dès le premier chant. L’église était pleine soit plus de 150 personnes. (Voir diaporama 3’ ci-dessous).


















A 20 h 30, c’était le « coup de feu » au terrain de tennis où le comité des fêtes servait le traditionnel repas campagnard joyeusement animé par Laurent Michelotto et  ses musiciens. Les convives reprenaient avec plaisir les chansons des musiciens. Après le repas une partie du public s’est retrouvé à la salle des fêtes pour danser au son de ce même orchestre. Beau succès.


Dimanche après-midi, un des moments forts débutait avec le défilé des chars sur le thème des « quatre saisons ». Les sept chars, précédés par les percussions de FreeStyle MB et les deux impressionnant chevaux de Daniel Vermillard, ont descendu la Grand’rue dans l’ordre suivant :

  1. Les quatre saisons (Jean-Pierre Broussolle and Co) ,
  2. les moissons ( Vivre à Spontour),
  3. les bronzés sur la plage et en jet ski (Foyer rural),
  4. Soursac plage (Association des parents d’élèves),
  5. puis les vendanges (comité des fêtes de Soursac)
  6. l’automne avec la chasse (Jeunes chasseurs de Soursac),
  7. et l’hiver avec le ski (pompiers de Soursac).

Ces chars tous plus colorés les uns que les autres ont ensuite remonté la rue principale. Devant, les tambours de FreeStyle MB  dynamitaient l’ambiance des spectateurs. (Voir le diaporama 4’20 ci-dessous)























A 21 h 00, ce même défilé a refait un passage dans la rue principale. A la nuit tombée et après l’extinction des réverbères, le feu d’artifice lançait ses fusées au milieu des étoiles et déployait des boules de feu pailletées d’or ou multicolores qui se divisaient, s’éparpillaient, crépitaient, tonnaient, redescendaient et virevoltaient. Une musique moderne et dynamique (dont le tube de l’été « despacito ») accompagnait  cette magnifique prestation. Vu le nombre de spectateurs, les clameurs et les applaudissements, on peut dire, sans être chauvin, que c’était un des plus beaux feu d’artifice de la Haute Corrèze !

Ce dimanche soir s’est terminé par un bal gratuit sur le thème des années 80 à la salle des fêtes de Soursac.

Le lundi après midi, près du terrain de tennis, on entendait les boules des joueurs de pétanque jusque tard dans la soirée. Ce fut une réussite puisque le  « Cochonnet-club de Lapleau-Soursac » a du gérer 52 équipes.

Les enfants ont regretté de n’avoir pas eu leur manège et le stand de confiserie. Les jeunes, eux,  étaient déçus de ne pas avoir les autos-tamponneuses qui avaient pourtant fait un « carton » en 2016.







Fait par Soursac Informatique