A voir dans la commune et les environs



Voir diaporama photos


Barrage de l'Aigle  (voir vidéo youtube)


Il doit son nom à un rocher surplombant le barrage où nichait des aigles. Ce barrage a été mis en service en 1946.


La retenue reçoit principalement les eaux de la Dordogne, de la Luzège, du Vianon et de l’Auze. Il est de type poids-voûte (hauteur 95 m, longueur à la crête 290 m, épaisseur à la base 47,50 m), surmonté d’une route . Deux déversoirs en saut de ski, permettent de projeter l’eau à plus de 50 mètres du bâtiment. La retenue a une superficie de 750 hectares et 25 kilomètres de longueur. La hauteur de chute maximale est de 80 mètres. L’énergie électrique des 5 groupes principaux est acheminée vers le poste du Breuil distant d’un kilomètre.

A voir également, au pied du barrage, en traversant la Dordogne au lieu-dit les Moulinots, des maquettes restaurées ayant servi à l’édification du barrage. En repassant le pont on verra une reconstitution d’un barraquement où logeaient les ouvriers du barrage


On accède au barrage au bout de 10 km en partant de Soursac en direction de Mauriac.


Viaduc des Rochers Noirs (voir vidéo youtube)


Le viaduc des rochers noirs (appelé aussi viaduc de Roche-taillade) est un  pont suspendu qui  fut construit pour relier les villages de Lapleau et Soursac en enjambant les gorges profondes de la Luzège. Le tablier du pont est à 92 mètres au dessus du lit de la rivière, sur une longueur de 150 mètres. Il a été inauguré par le Président Poincaré en 1913 et la ligne de chemin de fer Transcorrézien fut exploitée jusqu'en 1959. Cette ligne reliait Tulle à Ussel. Il a été classé monument historique en 2000. L’association ASTTRE 19, présidée par M. Roger Fraysse, oeuvre pour la restauration de ce site et la remise en service d’une ligne de chemin de fer touristique. En voiture, prendre direction Lapleau et au bout de 1,5 km environ prendre à gauche et suivre jusqu’au bout. A pied : cliquer ici

On y accède au bout de 4 km environ en partant de Soursac en direction de Lapleau.


Cascade du Saut Sali  (voir vidéo youtube)


La cascade du saut sali a une trentaine de mètres de haut et est accessible à pied à partir du Breuil par un sentier qui descend en lacets puis longe le ruisseau Pont Aubert en remontant le cours d’eau. Parcours d'une heure et demi environ  escarpé et  glissant en approchant de la cascade. Se munir de bonnes chaussures. A pied : cliquer ici


Gorges de la Dordogne, de la Luzège.


On peut avoir avoir une belle idée des gorges de la Dordogne en partant de Soursac et en descendant à Spontour. Ensuite traverser le pont et remonter la rivière en direction de Chalvignac en passant par le barrage de l'Aigle.


Les gorges de la Luzège seront bien visibles au départ de Soursac en descendant au viaduc des Rochers Noirs ou en allant vers Lapleau.

Fait par Soursac Informatique

© 2010 soursac-tourisme

Site de Nauzenac

 

Le village ruiné de Nauzenac ne peut être vu que lorsque le barrage de l'Aigle a été vidé. En allant de Lamirande au Mons un panneau signale le site de ce village englouti. Un pèlerinage a lieu tous les ans le 22 juillet pour la Sainte Marie Madeleine patronne des gabariers. Voir le site http://www.pelerinage-lamirande.com/ pour plus de renseignements sur la légende des 2 petits pâtres qui ont vu Marie Madeleine.


Village de Spontour


Ce village tire son nom des essais de ponts sur la Dordogne qui s'y firent à date reculée : Es Pontours, aux petits ponts. Comme Nauzenac, c'est un village de gabariers où il fait bon flâner, suivre la Dordogne, le départ d’une gabare qui s’en va visiter les gorges, ou encore parcourir les ruelles riches des bâtisses des maîtres gabariers. Les gabares étaient des bateaux en bois utilisés pour le transport des marchandises avant l’apparition du chemin de fer et de l’automobile.

Et je vous conseille, si vous voulez en savoir plus, "La Dordogne en Gabare" qui vous permet de revivre, au travers d’une ballade en gabare, l’épopée de ces hommes. La Dordogne était à l'époque des gabariers plus tumultueuse que maintenant.


La Dordogne en gabare


Du 1er mai au 30 octobre, départ de Spontour (embarcadère à côté du camping municipal)  (réserver à l’O.T.de Neuvic d’Ussel tél : 05 55 95 88 78)

Voir détails et tarifs en cliquant ici



Ensemble touristique du Pont-Aubert


Le "plan d'eau", appelé ainsi par les soursacois, est caché au milieu des bois. Neuf hectares sont disponibles pour pratiquer la baignade (surveillée l'été), le canoë, la pêche. Des jeux pour enfants sont aussi disponibles (toboggan aquatique gratuit, balançoires, panneau de basket...). Un ponton flottant qui fait la joie des ados est situé dans la partie surveillée. De l'autre côté on trouvera un camping, des gîtes, huttes etc...Le site internet du Centre Touristique du Pont Aubert est ici


On y accède en partant de Soursac en direction de Mauriac. A environ 500 m du bourg.


Cascade de Neyrat


Cette  cascade est située à trois kilomètres de Lapleau sur la route en direction de Saint Pantaléon. Facile d'accès, 10 minutes de marche en forêt.


La vieille église de Saint Pantaléon   (voir vidéo youtube)


Située à quatre kilomètres de Saint Pantaléon sur la route en direction de Lapleau, cette église est classée monument historique. La charpente et la toiture en bardeaux de châtaignier ont été refaites en 2008. Cette église faisait partie d'un couvent de bénédictins fondé au XI ème siècle et rattachée, par la suite, à l'abbaye de La Chaise-Dieu. Déchu de son titre d'église paroissiale en 1883, le vénérable édifice est abandonné à l'état de ruine suite à un incendie qui ravage sa charpente et sa toiture au début du XXème siècle. Pour en savoir plus sur la vieille église et le village de Saint Pantaléon : cliquer ici


Le barrage de Saint Pantaléon


Proche de la vieille église vous pouvez voir également ce barrage (retenue d’eau qui détourne une partie de la Luzège grâce à un tunnel qui se jette dans la Dordogne en amont du barrage de l’Aigle). La sortie du tunnel est au pont de Lamirande (situé entre le hameau Le Mons et le hameau de Lamirande).